MENU

FR

log Contact
02 45 34 01 41
Lundi au vendredi
9h à 19h30

Les premiers secours chez les animaux de compagnie

Chat et chien portés

Tout propriétaire peut être amené à gérer une situation d’urgence pour son animal de compagnie. Les premiers secours prodigués ont pour unique but de stabiliser l’état de l’animal jusqu’à ce que celui-ci soit examiné par un vétérinaire. Parfois, ces quelques minutes peuvent être très importantes lors de situations où votre animal de compagnie est en danger. C’est pourquoi il faut savoir comment se comporter face aux principaux accidents.

Schéma global des premiers secourS

 

Face à une situation d’urgence, il faut adopter les trois étapes du premier secours :

DEFENSE

– La première consiste à protéger et se protéger. Un animal blessé présente des réactions imprévisibles et peut mordre ou griffer. L’idéal est d’être équipé d’une muselière ce qui n’est évidemment pas toujours le cas. Trouvez n’importe quoi pouvant vous servir de lien : faites une boucle que vous nouez d’abord au-dessus du museau de l’animal puis en dessous et assurez le lien par un nœud derrière la tête (sous les oreilles). Pour un chat, l’utilisation de gants ou d’un linge pour l’enrubanner est judicieuse. Il faut ensuite tenter de déplacer l’animal blessé, notamment si ce dernier s’est fait percuter sur la voie publique. Cette opération peut se réaliser seul ou à deux pour un animal plus lourd. Dans ce cas, une personne est chargée de porter l’avant de l’animal et l’autre l’arrière.

Numero d'urgence vétérinaire

– La deuxième étape consiste à alerter les secours en leur donnant le maximum d’informations : circonstances de l’accident, symptômes observés, caractéristiques de l’animal… Ces secours sont généralement des services vétérinaires d’urgence. Il faut les appeler au plus vite pour leur demander une prise en charge.

croix secours

– La dernière étape est le secours en lui-même que l’on peut mettre en place en attendant que l’animal soit présenté à un vétérinaire. Il faut essayer de définir l’état des fonctions vitales de l’animal blessé. Pour évaluer l’état de conscience, on vérifie que l’animal perçoive le monde extérieur (toucher, vue et ouïe). On tente ensuite de détecter des mouvements respiratoires en cherchant à les entendre, ou en les observant. On peut aussi tenter de sentir le pouls de l’animal en plaçant sa main en haut de sa cuisse avec au moins quatre doigts à l’intérieur du membre.

Etouffement

 

chien etouffe

Si votre animal s’est étouffé avec un objet ou un aliment, il essaiera de l’évacuer lui-même. Vous devez donc le laisser tousser. Toutefois, il peut le faire à plusieurs reprises sans pouvoir y arriver. Dans ce cas, il est important que vous interveniez pour éviter que ses voies respiratoires soient bloquées longtemps. Pour ce faire, introduisez vos doigts dans sa gueule et balayez le fond de sa gorge afin de trouver l’objet. Pour un chien, commencez par vous mettre derrière lui, debout ou accroupi. Passez ensuite un bras autour de son abdomen et exercez 5 pressions fermes, données avec la paume de la main. Répétez cette série jusqu’à ce que l’objet soit éjecté. Pour un chat, vous devez mettre une main sur le dos et une autre sur l’abdomen. Exercez ensuite 4 pressions dirigées vers l’intérieur et le haut. Pour l’aider à expulser l’objet, vous pouvez souffler dans son nez après chaque série de pressions.

Accident de la route

 

chat route

Chez un chat, la principale cause d’urgence est l’accident de la circulation. Si le chat est inconscient, il vous faudra le placer en position décubitus latéral, allongé sur le flanc droit, tout en douceur. La colonne vertébrale doit être maintenue bien droite pour éviter d’aggraver une éventuelle fracture. Il faut ensuite vérifier si l’animal respire librement. Si les voies respiratoires sont encombrées, vous pouvez essayer de les libérer en tirant délicatement sur sa langue. Limitez au maximum les mouvements de l’animal en attendant l’arrivée du vétérinaire. S’il y a une fracture ouverte, enveloppez la plaie dans un linge propre.

Intoxication

 

Chien bouche ouverteChez le chien, l’accident le plus courant est l’intoxication. L’ingurgitation d’un aliment toxique (chocolat, avocat, oignon, fruit à pépins), d’un produit chimique (détergent, insecticide), d’un médicament réservé aux humains ou d’une plante telle que le laurier rose, le houx ou le lys conduit à des intoxications chez le chien. Dans le cas où le chien serait très faible, presque inconscient, la première réaction est de le porter dans une zone ouverte, ventilée et éclairée. Pendant ce temps, quelqu’un devra appeler un vétérinaire et un centre antipoison qui vous guidera selon le type d’intoxication. Si l’intoxication a été causée par l’ingestion de quelque chose, il est nécessaire de causer des vomissements, mais nous ne le faisons jamais si l’animal est inconscient, cela peut être très dangereux. Nous ne pouvons pas non plus lui donner de l’eau, ni de la nourriture, ni du lait ni des huiles avant d’identifier le problème avec certitude.

En cas d’empoisonnement par la peau, il faut rapidement secouer la poussière ou la substance et baigner immédiatement notre animal avec de l’eau chaude abondante et en utilisant un shampooing qui élimine les substances huileuses.

Morsure

 

Tous doivent être lavés avec du savon et de l’eau et appliquer de l’iode ou de l’eau oxygénée. Il est conseillé de couper les poils entourant la plaie pour éviter l’infection. Si la plaie est grave et qu’il y a un saignement, elle doit être recouverte d’une gaze et d’une bande élastique, en attente d’être traitée par un spécialiste.

Chenille processionnaire

 

Si votre animal a été infesté ou a été en contact avec cette chenille, l’essentiel sera de laver (sans récurer) la zone de contact avec de l’eau chaude abondante et d’aller immédiatement chez le vétérinaire.

 

chien malade

Problème cardio-vasculaire

 

Fréquent après un choc ou une chute, un problème cardio-vasculaire nécessite une intervention d’urgence. Commencez par vérifier le pouls de l’animal. Couchez-le sur le côté pour chercher les pulsations au niveau de la face interne de la cuisse. Notez le nombre de battements pour 20 secondes. Multipliez-le par 3 pour obtenir le nombre de pulsations par minute. Pour un chien, la moyenne se trouve entre 60 et 160 battements par minute, selon sa race. Pour un chat, elle se trouve entre 160 et 180 battements par minute. Si votre animal n’a plus de pouls ou ne respire pas, il faut effectuer une réanimation cardio-vasculaire. La respiration artificielle doit se faire par les narines, ou par la bouche et les narines en même temps.

Piqûres

 

Les piqûres d’abeilles, de guêpes et autres insectes, ainsi que les morsures de fourmis, provoquent une enflure et une rougeur douloureuses là où elles se produisent, habituellement dans une région glabre comme le nez ou les pieds. Dans ces cas, nous pouvons utiliser différents produits, tels que le bicarbonate de sodium, pour soulager les démangeaisons, la glace pour soulager la douleur, l’Aloe Vera pour l’irritation, nous pouvons extraire le dard avec une pince à épiler en cas de piqûre d’abeille, ou des antihistaminiques, qui, administrés immédiatement et à la bonne dose, peuvent sauver la vie d’un chien.

chat malade

Brûlures

 

Les animaux de compagnie peuvent être brûlés pour diverses raisons, comme les éclaboussures d’huile, l’exposition excessive au soleil, l’électrocution ou le contact avec certains produits chimiques. La première étape pour soigner une brûlure chez les chiens ou les chats consiste à baisser immédiatement la température de la zone affectée et à la désinfecter en appliquant une grande quantité d’eau froide sur la peau brûlée. Vous pouvez utiliser une gaze propre et humide pour le faire, mais ne jamais frotter la brûlure. Ensuite, vous devez appliquer une pommade ou un antibiotique afin de prévenir une infection. Si vous ne disposez pas de ce médicament, vous pouvez le remplacer par un peu de miel, qui est un produit naturel aux propriétés antiseptiques exceptionnelles.

Asphyxie

 

Lorsque le chien boit beaucoup d’eau et très rapidement, une partie peut être dirigée vers son estomac et ses voies respiratoires. Cela peut entraîner des problèmes de toux et de respiration. Pour faciliter l’expulsion de l’eau des poumons, il faut relever les deux pattes de derrière. Si le blocage respiratoire est dû au fait d’être étranglé par la nourriture, nous pouvons essayer d’effectuer la méthode de Heimlich, qui consiste à appliquer une pression forte et soudaine sur l’abdomen (sous les côtes) pour provoquer l’expulsion de l’élément à l’origine du problème.

Coup de chaleur

 

chien dans une voiture

Habituellement, ils surviennent dans les cas où l’animal est dans un endroit non ventilé présentant une température élevée, comme dans une voiture. C’est un problème qui doit être traité rapidement car s’il n’est pas pris à temps, il peut être fatal pour votre animal. Les symptômes sont les tremblements musculaires, l’augmentation de la fréquence cardiaque, une respiration sifflante, une salivation excessive ou encore une muqueuse bleutée. Sa température rectale devrait atteindre 42 degrés et plus, alors que la température normale se situe entre 38 et 39 degrés. Dans ces cas, nous devons faire le nécessaire pour réduire sa température corporelle, et ce, le plus rapidement possible, en lui donnant de petites gorgées d’eau fraîche, en le déplaçant dans une pièce plus fraiche et à l’ombre et en l’imbibant avec une serviette mouillée.

Face à un animal inconscient, on tente d’abord de stimuler sa vigilance en claquant des mains par exemple, puis on le place en décubitus latéral (allongé de tout son long d’un côté) en relevant sa tête au maximum pour dégager les voies aériennes. Il est également possible de tenter la technique du bouche à truffe en réalisant une insufflation toutes les 5 secondes durant 1 minute. Pour un animal qui convulse, on le met au calme. Il convient de ne pas le toucher et de le placer dans le noir. En cas de détresse respiratoire importante, on place la tête en extension. Dernier détail et non des moindres : il ne faut jamais paniquer. Agir vite et bien peut sauver votre compagnon. Des formations peuvent aussi vous être enseignées pour vous rendre plus à l’aise avec les premiers secours.

M.DIGUER – École Nationale Vétérinaire d’Alfort (EnvA)

Ces comportements  sont intéressants à connaître pour mieux gérer les situations d’urgence. Vous souhaitez le meilleur pour votre chien ou votre chat ? N’attendez plus et assurez-le dès aujourd’hui en faisant votre devis en ligne !

Assurance chat Je Découvre

Assurance chat

Assurance chien Je Découvre

Assurance chien