MENU

FR

log Contact
02 45 34 01 41
Lundi au vendredi
9h à 19h30

Les allergies chez les animaux de compagnie

L’allergie est une affection dans laquelle le système immunitaire de votre animal réagit anormalement aux substances quotidiennes non nocives. L’incidence des allergies chez les animaux de compagnie a été multipliée par 3 en 30 ans, ce qui montre une importance des allergies chez les animaux de compagnie, tout comme chez les humains.

Cependant, les symptômes de ces allergies sont différents car les chiens manifestent principalement du grattage et de la démangeaison cutanée. Les 3 principales allergies chez les animaux de compagnie sont : les allergies alimentaires, les atopies et les dermatites par allergies aux piqûres de puces. Il semble aussi que les animaux vivant en ville sont plus sujets aux allergies que ceux vivant en campagne.

Les allergies alimentaires

L’allergie alimentaire est une réaction allergique à un ou plusieurs ingrédients de la nourriture de l’animal. Les allergènes les plus fréquents sont les produits à base de lait, le bœuf, les céréales, le poulet et les œufs. Il est possible qu’un changement dans le système immunitaire de l’animal soit la raison pour laquelle certains ingrédients sont perçus comme étrangers, ce qui déclenche des processus inflammatoires.

Les symptômes les plus fréquents de l’allergie alimentaire sont :

  • la démangeaison
  • le léchage ou le mordillement.
  • des problèmes de peau
  • de la diarrhée
  • des problèmes digestifs

Les symptômes peuvent apparaître à tout âge, que l’animal ait adopté depuis peu une nouvelle alimentation ou qu’il mange la même chose depuis plusieurs années.

La seule façon efficace de diagnostiquer une allergie alimentaire est de soumettre l’animal à un régime hypoallergénique ou d’exclusion, pour au moins 8 à 12 semaines. Ce type de régime alimentaire comprend des ingrédients auxquels l’animal n’a jamais été exposé. Un régime d’exclusion peut se composer d’aliments préparés à la maison ou de produits commerciaux hypoallergéniques. Il existe des aliments spécifiques riches en Oméga 3 qui permettent de protéger contre les allergènes extérieurs et aussi de limiter les symptômes cutanés.

chien allergies

Dermatite par allergie aux piqûres de puces

La dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP) est une maladie de la peau causée par une réaction allergique à la salive de puce. Une seule piqûre de puce peut déclencher les démangeaisons intenses. Les animaux atteints de DAPP se toilettent d’une façon excessive en se grattant le cou, les flancs, le ventre, l’intérieur des cuisses et la région supérieure de la queue, ce qui occasionne la plupart du temps une chute des poils.

Vous pouvez trouver des puces et des excréments de puces (qui ressemblent à des points noirs) sur votre animal de compagnie, même si de nombreux animaux atteints de DAPP ont très peu de puces, car ils se lèchent et se mordillent constamment.

Il est conseillé d’emmener votre animal chez le vétérinaire qui pourra lui prescrire un test cutané ou une injection intradermique. En effet, les symptômes de la DAPP peuvent ressembler à ceux d’autres affections, y compris des infestations par parasites externes (acariens, poux), des infections et d’autres allergies causant d’intenses démangeaisons.

La meilleure façon de traiter la DAPP est d’éviter que votre animal de compagnie soit envahi par des puces. Pour cela, il existe de nombreux insecticides et régulateurs de croissance d’insectes qui éliminent les infestations de puces. L’usage quotidien de l’aspirateur et le nettoyage fréquent de l’endroit où se couche votre animal peuvent également réduire la population de puces de la maison.

Des médicaments prescrits par les vétérinaires et des bains à l’eau tiède ainsi que des shampooings et des revitalisants anti-démangeaisons peuvent également être utiles. Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’il n’existe pas de remède pour la DAPP : votre animal de compagnie sera toujours allergique aux piqûres de puces et vous devrez continuellement être sur vos gardes afin d’éviter des problèmes supplémentaires.

L’atopie

L’atopie est une réaction allergique à des substances en suspension dans l’air comme le pollen, les moisissures, les acariens de la poussière et les squames animales (fragments de peau ou de poils). Ce type d’allergie est plus courant chez les chiens, mais certains chats en sont également atteints. L’incidence de l’atopie dépend autant de la prédisposition génétique de l’animal que de l’exposition à l’allergène même.

Le principal symptôme de l’atopie demeure la démangeaison, généralement de la tête, des pieds, de la partie inférieure du thorax et du ventre. Ces symptômes peuvent survenir entre l’âge de 4 mois et 7 ans, mais on les détecte généralement entre l’âge de 1 et 3 ans.

Pour confirmer le diagnostic d’atopie, on procède par élimination. D’autres causes de démangeaisons, telles que les puces, les acariens, les poux, les infections causées par des bactéries et des levures ainsi que les allergies alimentaires doivent être exclus en premier.

Le vétérinaire vous demandera un historique détaillé des problèmes de démangeaison de votre animal de compagnie. Des tests cutanés et sérologiques (sanguins) peuvent alors être effectués pour détecter différents allergènes, afin de définir la cause exacte du problème. Il faut prendre les mêmes mesures que lors d’une dermatite par allergie aux piqûres de puces.

chat allergies

Les allergies saisonnières ou annuelles

La différence entre une allergie saisonnière et une allergie à l’année est la durée pendant laquelle votre animal présente des symptômes. La plupart des animaux souffrant d’allergies saisonnières ont plus de crises au printemps et à l’automne : lorsque les conditions météorologiques changent et que les températures montent vers la chaleur de l’été ou descendent vers le froid de l’hiver.

Les allergies saisonnières se divisent en deux grandes catégories : les allergies aux puces et les allergies atopiques. Les allergies aux puces sont les plus courantes chez les chiens et les chats. Les déclencheurs d’allergie au printemps peuvent être les plantes en fleurs, les herbes, les insectes et les puces. En automne, les déclencheurs d’allergie peuvent inclure les moisissures et l’herbe à poux.

Un animal de compagnie souffrant d’allergies saisonnières est plus souvent un chien qu’un chat. Il aura généralement entre 1 et 3 ans lorsque ses allergies saisonnières se manifesteront pour la première fois. Il se gratte constamment, se mordille les pieds et les jambes et se frotte le visage. Il peut également développer des infections de l’oreille qui ne se résorberont pas facilement, ou avoir des infections secondaires de la peau dues à son grattage incessant.

Les allergies chez les animaux de compagnie sont très fréquentes et les symptômes y étant associés sont peu agréables pour l’animal. C’est pourquoi il est important de prendre les mesures nécessaires pour reconnaître puis ensuite éviter que votre animal ne fasse de nouveau des allergies. Il existe une technique de désensibilisation des animaux qui est l’immunothérapie. Il est conseillé d’aller voir votre vétérinaire pour que votre animal soit pris en charge.

Parce que votre chat mérite lui aussi ce qu’il y a de mieux, pensez à lui souscrire une assurance. Animaux Santé est une assurance pour chiens et chats, tous risques et sans franchise, avec des formules adaptées à chaque besoin

M.DIGUER – École Nationale Vétérinaire d’Alfort (EnvA)

Assurance chat Je Découvre

Assurance chat

Assurance chien Je Découvre

Assurance chien