MENU
Contact
02 70 06 04 31
Lundi au vendredi
9h à 19h30

Interdiction de la vente de chats et chiens en animalerie depuis le 1er janvier 2024

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, la vente de chats et de chiens en animalerie est interdite en France. Cette décision découle de la préoccupation croissante concernant le nombre élevé d’abandons d’animaux dans le pays. En effet, entre mai et août de l’année précédente, selon les données de la SPA, près de 17 000 cas d’abandons ont été recensés, soulignant ainsi l’ampleur du problème.

Sensibiliser aux besoins spécifiques de chaque animal

La décision d’interdire la vente de chats et de chiens en animalerie a été prise dans le but de mettre fin aux pratiques souvent critiquées liées à l’élevage intensif et à la commercialisation irresponsable d’animaux de compagnie. Cette interdiction vise à promouvoir l’adoption responsable et à dissuader les achats impulsifs, en nous sensibilisant aux besoins spécifiques de chaque animal.

En mettant fin à la vente en animalerie, on espère réduire le nombre d’abandons d’animaux de compagnie. En favorisant l’adoption, on souhaite également maîtriser la surpopulation animale, contribuant ainsi à atténuer les problèmes de bien-être des animaux et à assurer une vie meilleure pour tous les compagnons.

Cette mesure a été accueillie favorablement par de nombreuses organisations de protection des animaux, qui ont longtemps plaidé en faveur d’une réglementation plus stricte. En limitant cette commercialisation, on peut réduire le nombre d’animaux abandonnés et décourager les éleveurs peu scrupuleux qui profitent de ce marché.

Nouvelle règle : signer un Certificat d’engagement pour éviter le risque d’abandons de chiens et chats

En plus de cette mesure d’interdiction visant à contrer la hausse croissante des abandons, qui atteignent près de 17 000 cas entre mai et août de l’année dernière, selon la SPA, la législation a renforcé les critères d’adoption d’animaux de compagnie. Désormais, il est impératif de souscrire un Certificat d’engagement, au moins sept jours avant l’acquisition de l’animal, afin de décourager les achats impulsifs et inconsidérés qui aboutissent fréquemment à des abandons. Une prise de responsabilité de la part des futurs propriétaires.

Ce certificat d’engagement détaille les besoins physiologiques, comportementaux et médicaux de l’animal en question. Il rappelle les obligations liées à l’identification de l’animal et précise les implications financières et logistiques inhérentes à la satisfaction de ses besoins tout au long de sa vie. Ainsi, les potentiels propriétaires sont informés de manière approfondie avant d’accueillir un nouvel animal de compagnie dans leur foyer.

Une dérogation à cette interdiction : les animaux provenant de refuges et ayant été abandonnés.

Il restera toujours possible d’adopter un animal auprès d’un refuge, d’une association, ou même de l’acheter chez un éleveur. Les animaleries conservent également la possibilité d’adoption sous des conditions spécifiques. Les fondations et associations de protection animale sont autorisées à présenter des chats et des chiens ayant été abandonnés, ou dont les propriétaires précédents n’ont pas été identifiés, au sein de ces établissements. La présence de bénévoles de ces organisations au sein des magasins demeure indispensable.

 

L’assurance Animaux Santé soutient un monde dans lequel chaque chat et chien peut trouver un foyer aimant et responsable.

Assurance chat Je Découvre

Assurance chat

Assurance chien Je Découvre

Assurance chien