MENU

FR

log Contact
02 45 34 01 41
Lundi au vendredi
9h à 19h30

Chiens ou chats ?

Les français choisissent majoritairement les chats : 13,5 millions de chats contre 7,3 millions de chiens sur le territoire. C’est avant tout par praticité : les chiens ont besoin de plus de présence de la part de leur maître contrairement aux chat, de nature indépendants. Pourquoi ces différences de caractères ? Les chats seraient-ils plus intelligents ? N’auraient-ils pas d’affection ? Animaux Santé, votre assurance chiens et chats vous propose des études scientifiques qui se sont intéressées à nos amis à quatre pattes.

Leur attachement aux humains

Daniel Mills est spécialiste du comportement animal à l’Université Lincoln au Royaume-Uni. Il a mené une étude psychologique pour mesurer l’attachement des chats et chiens à leurs propriétaires.

Chien et chat

Si les chiens manifestent de manière évidente de la joie pour leurs maîtres, les chats donnent de l’attention à n’importe qui. Les chiens recherchent l’affection dans leur relation à l’Homme et en sont dépendants. Les chats quant à eux, veulent un environnement stable avec des ressources, ils ne cherchent pas l’amour mais à être aimé. Le chercheur japonais Takefumi Kikusui a démontré que les chiens sécrètent avec nous l’hormone « de l’amour », l’ocytocine. Elle est responsable de la confiance, l’empathie et la générosité. Quand l’humain et le chien se regardent dans les yeux, elle grimpe en flèche. Un scientifique britannique a fait un test salivaire du taux d’ocytocine aux chiens et aux chats après qu’ils aient été en contact avec leurs maîtres. Il augmentait de 57% pour les chiens contre 12% pour les chats.

Psychologie et relation à l’Homme

John Bradshawn, expert en comportement du chat à l’Université de Bristol en Grande Bretagne explique que le chat se comporte avec les humains de la même manière qu’avec son espèce. Pour eux, nous sommes de grands chats. Contrairement aux chiens qui se comportent différemment lorsqu’un humain arrive.

chaton

Le chat est narcissique, solitaire et dominant. Il est prêt à tout pour obtenir de l’attention. Par contre il est sacrément mignon et nous fait un tel effet qu’il en devient une thérapie ! Son ronronnement nous provoque la sécrétion d’endorphine, une molécule à effet antistress. C’est pourquoi la « ronronthérapie » est sérieusement étudiée par les scientifiques et fait déjà ses preuves dans des éphad ! Ils savent être irrésistibles et exagèrent leurs ronronnements pour nous attendrir lorsqu’on est fâchés par exemple.

Chiot Cavalier King CharlesLe chien, descendant du loup recherche une hiérarchie de pouvoir dans son foyer. Il est sociable, extraverti et a besoin d’être dominé. Comme le chat, il est prêt à tout pour avoir de l’attention. Mais il a aussi beaucoup d’empathie : les chiens ressentent nos émotions et essaient de nous rassurer lorsqu’on est triste. Il leur arrive aussi d’être volontairement provocateur, il faut immédiatement rappeler qui est le chef afin d’éviter qu’ils ne deviennent invivables.

Leur intelligence

En cherchant leur différence au niveau de l’intellect : les chats ont 250 millions de neurones contre 530 millions pour les chiens, selon l’Université de Vanderbilt aux Etats-Unis. Cette nouvelle étude conteste d’autres scientifiques qui avaient avancé que les chats étaient deux fois plus intelligents que les chiens. Le chien a une intelligence comparable à un bébé de 2 ans. Certaines races peuvent apprendre jusqu’à 200 mots (d’autres à peine une dizaine). C’est grâce à ces capacités extraordinaires que certains chiens ont des rôles dans la société humaine : chiens policiers, chiens de berger, chiens de chasse, chiens secouristes… Ce sont les seuls animaux à avoir une telle place dans notre société.

Chat aux yeux bleus

Le chat n’a peut-être pas la même intelligence sociale ou de compréhension et de mémoire que les chiens cependant ils ont l’intelligence de la nature. Contrairement aux chiens, le chat n’est pas totalement domestiqué par l’homme : il se reproduit seul et n’a pas été sélectionné. Il réussit à cohabiter avec nous sans pour autant oublier ses instincts de chasseur et de reproducteur. C’est encore un animal assez libre et proche de son ancêtre sauvage. Leur différence avec leurs congénères est qu’ils ont, même adultes, des comportements de chatons : miauler, jouer, nous malaxer avec leurs coussinets, ce dernier par exemple est issu de leur comportement avec leurs mères, lorsqu’ils cherchaient à téter.

Vous possédez un chien ou un chat ? Assurez les pour les protéger ! Simuler un devis pour :

Assurance chat Je Découvre

Assurance chat

Assurance chien Je Découvre

Assurance chien