MENU

FR

log Contact
02 45 34 01 41
Lundi au vendredi
9h à 19h30

UNE URGENCE VÉTÉRINAIRE FRÉQUENTE : LE CHAT PARACHUTISTE

Les beaux jours reviennent et vous ouvrez vos fenêtres ? Faites attention, votre chat pourrait sauter ! Et méfiez vous, même si votre chat a l’habitude de se balader sur le rebord depuis qu’il est tout petit, ce type d’accident arrive même aux chats les plus aguerris.

Comment agir ?

Si vous voyez votre chat tomber ou que vous le retrouvez en bas de votre immeuble, quoi qu’il arrive amenez-le chez votre vétérinaire en urgence. En effet, il se peut que vous n’observiez rien mais que votre chat soit tout de même gravement touché et qu’il ne montre aucun signe clinique tout de suite après l’impact. De même, lors d’un impact, le choc se transmet à l’opposé de la zone touchée car la force du choc se transmet à travers tout le corps. Ainsi, il faudra toujours chercher des lésions au lieu d’impact mais sans oublier d’en chercher à l’opposé, ce qui ne paraît pas naturel ni évident lorsqu’on est sous le choc d’avoir vu son animal tomber.

Enfin, ne pensez pas que le nombre de lésions sur votre chat et leur gravité augmentent avec la hauteur de laquelle il est tombé :

– Pour une chute de faible hauteur (du premier au cinquième étage à peu près), les lésions vont être sévères car le chat n’aura pas eu le temps de se retourner, souvent on va d’ailleurs retrouver des lésions à la tête.
– Pour une chute de mi hauteur, il n’y a pas spécialement plus de lésions, voire moins car le chat aura eu le temps de se retourner.
– Pour une chute depuis une très grande hauteur, les lésions seront beaucoup plus importantes malgré le fait que le chat aura eu le temps de se retourner, car les forces appliquées sur son corps lors de la réception seront très importantes.

Tout ceci reste toujours à nuancer car chaque chute est différente, tout comme chaque chat l’est également.

A quoi vous attendre chez votre vétérinaire ?

Un chat qui tombe d’une certaine hauteur est dit polytraumatisé, c’est à dire qu’il s’agit d’un blessé grave qui souffre de plusieurs lésions, dont une qui peut engager le pronostic vital.

Votre vétérinaire va tout d’abord évaluer la fonction respiratoire de votre chat, pour voir s’il n’est pas en détresse, c’est à dire s’il n’a pas de difficultés à trouver son air. En effet, lors d’une chute, les poumons peuvent être touchés. Si besoin, il placera votre chat près d’une source de dioxygène pour l’aider à respirer. Ensuite, il va évaluer la perfusion des tissus de votre animal, c’est à dire regarder s’il n’y a pas des problèmes de circulation du sang et d’approvisionnement en sang de ses divers organes.
Une fois votre chat stabilisé, le vétérinaire va pouvoir se concentrer sur les diverses plaies et contusions, qu’il va tondre, nettoyer et protéger. Il va également stabiliser au mieux les éventuelles fractures.
L’état neurologique de votre chat devra également être évalué comme par exemple son état de conscience, ou la présence ou non d’un coma.

Après cet examen clinique complet, le vétérinaire va procéder classiquement à des examens complémentaires, à savoir :

– Des radiographies pour vérifier que la vessie n’a pas éclaté, ou pour rechercher d’éventuelles fractures bien que ceci peut être fait le lendemain, et non dans l’urgence, car une fracture n’engage pas le pronostic vital de l’animal.
– Des échographies qui permettent de rechercher la présence d’un liquide dans le corps de votre animal, qui serait signe de l’éclatement ou de l’endommagement d’un de ses organes comme par exemple sa vessie, son foie, sa rate, son estomac …
– Une prise de sang qui peut indiquer s’il y a une hémorragie interne ou si les tissus sont correctement oxygénés par exemple.

Il faut donc garder en tête que ce n’est pas parce que votre animal semble ne rien avoir d’un point de vue extérieur qu’il n’y a pas de dysfonctionnement à l’intérieur de son organisme. Un chat qui marche normalement et qui se tient correctement peut très bien souffrir d’une hémorragie interne ou d’un éclatement de sa vessie.

De même, s’il a une patte tordue, ou une fracture ouverte par exemple, vous aurez tendance à beaucoup vous inquiéter pour cela, car il s’agit de quelque chose de visible et choquant. Souvent, vous allez alors demander que le vétérinaire réalise de toute urgence une radiographie du membre concerné pour observer l’éventuelle fracture. Cependant là encore il ne s’agit pas d’une urgence vitale. La réalisation d’une échographie de son abdomen ou d’une prise de sang sera alors beaucoup plus importante de manière à vous donner une idée du pronostic vital de votre animal.

Ce qu’il faut retenir dans tous les cas, c’est qu’il faut toujours faire attention lorsque vous ouvrez une fenêtre, même avec un chat qui a l’habitude et ne s’y intéresse pas ou qui se balade fréquemment sur le rebord. Un accident est très vite arrivé ! Il peut glisser, être attiré par un pigeon, un bruit, une odeur. Si vous souhaitez pouvoir ouvrir vos fenêtres sans angoisse aucune, il existe des filets, en animalerie ou magasins de bricolage, que l’on pose sur le cadre de la fenêtre. Mieux vaut prévenir que guérir !

Anna SLUSAREK – École nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA)

Assurance chat Je Découvre

Assurance chat

Assurance chien Je Découvre

Assurance chien