MENU

FR

log Contact
01 85 56 29 51
Lundi au vendredi
9h à 19h30

Déconfinement : comment nos compagnons à 4 pattes vont vivre sans nous ?

Alors qu’ils étaient très heureux de nous avoir à leurs côtés pendant plus de 2 mois, nos compagnons à 4 pattes vont désormais devoir se réhabituer à la solitude. Animaux Santé vous partage quelques idées pour leur permettre de s’adapter à votre absence.

Depuis le 11 mai dernier, certains salariés ont repris le chemin du travail et les animaux de compagnie se sentent seuls.

Ce retour au quotidien peut évidemment engendrer des conséquences négatives pour nos chiens mais aussi pour nos chats.

Sandrine Nataf-Otsmane, éducatrice et comportementaliste pour chiens et chats, donne d’importants conseils aux propriétaires qui s’apprêtent à retrouver leur vie active.

Chien confinement

1. Laisser votre chien s’adapter à votre absence

S’absenter petit à petit : « commencer par changer de pièce et fermer les portes », explique l’éducatrice. Puis, sortir un quart d’heure, une demi-heure, une heure… : « Il faut faire ça progressivement pour voir comment l’absence est acceptée par le chien ».

2. N’arrêtez pas les sorties avec vos animaux

« Il faut garder cette habitude de sortir son chien le matin avant de partir et le soir en rentrant du travail. C’est l’essentiel » nous explique l’éducatrice. Cette balade qui était alors un prétexte pour prendre l’air pendant la période de confinement doit bien évidemment continuer.

3. S’amuser avec son chat et lui laisser de l’espace

Pour les chats, faire de l’exercice. « Surtout pour les chats d’appartement » nous confie Sandrine Nataf-Otsmane. En effet, les chats peuvent très vite être contrarié par l’ennui car ils vivent « en milieu clos » et leurs maîtres sont leur seule source d’activité.

A contrario, le chat d’extérieur aura plus de facilités à s’adapter à l’absence de l’humain et il retrouvera « rapidement ses habitudes ».

Par ailleurs, l’enfermement soudain « peut-être très mal vécu » pour les chats qui ont pu profiter de balcons et jardins pendant la période de confinement.

4. Savoir déceler les signes de mal-être

Les aboiements, la saleté ainsi que l’agressivité peuvent-être synonyme d’un sentiment de solitude chez le chien.Le chat urinera hors de sa litière ou miaulera plus que d’habitude pour manifester son manque.

L’éducatrice précise pour ce point qu’il faut faire attention aux cycles du sommeil : « Certains chats peuvent réveiller leur propriétaire parce qu’ils ont décidé de jouer la nuit. Le jour arrivé, ils s’endorment. »

Un autre élément qui peut-être alarmant est la prise du poids du fait du manque d’activité chez un animal de compagnie.

« Bien souvent, par manque de temps, on ne comble plus certains besoins de nos animaux. Il faut chercher à comprendre pourquoi un comportement change. Se demander « qu’est-ce que je ne fais pas bien ? » « , explique-t-elle.

Eviter tout matériel coercitif comme par exemple les colliers électriques pour chiens, qui peuvent occasionner des « conséquences neurologiques irréversibles ».

Vous souhaitez le meilleur pour votre animal ? Pensez à lui souscrire une assurance ! Animaux Santé est une assurance pour chiens et chats, tous risques et sans franchise, avec des formules adaptées à chaque besoin.

Pour faire un devis, cliquez ici.

Assurance chat et Mutuelle chat Je Découvre

Assurance chat et Mutuelle chat

Assurance chien Je Découvre

Assurance chien