• Le spécialiste de l’assurance chien et de l’assurance chat

Accueil / Chat / Santé Chat / Comment reconnaître si mon chat est malade ?

Comment reconnaître si mon chat est malade ?


dans Santé Chat


Comment reconnaître si mon chat est malade ?

 

            Il est souvent difficile de juger de l’état de son chat qui, tout comme vous, peut tomber malade. En effet, celui-ci ne possède pas les mêmes moyens de communications, ce qui rend le diagnostic parfois compliqué. Toutefois, avec quelques gestes simples et en surveillant attentivement votre compagnon, vous pourrez vous rendre compte de sa condition et ainsi réagir au mieux.

 

Soyez attentifs à son comportement

            Un changement de comportement - s’il n’est pas signe de mal-être - est très souvent signe de maladie. Or, nul autre que vous n’est mieux placé pour qualifier “d’anormal” le comportement de votre chat. Ce dernier est-il devenu agressif, craintif ou léthargique ; a-t-il perdu de l’appétit ; boit-il abondamment ; dort-il plus ou moins ; s’est-il mis à miauler ou au contraire, a-t-il arrêté ? Ces signaux inhabituels et parfois ténus, doivent immédiatement vous alerter.

            Lors d’un rendez-vous chez le vétérinaire, plus vous serez précis dans votre observation (“mon chat miaule devant sa litière”, “il se cache dans des petits recoins de la maison”, “il dort moins l’après-midi”), plus vous faciliterez le diagnostic de votre félin.

 

Quelques gestes simples

            L’un des meilleurs indicateurs de santé de votre animal est sa température corporelle. Pour la mesurer, utilisez un thermomètre et pensez soit à demander à une personne de tenir votre chat soit à l’envelopper dans une serviette. La température rectale doit se situer entre 38 et 39ºC ; si elle dépasse 39ºC, votre chat a de la fièvre ; a contrario, sous 38ºC, il fait de l’hypothermie. Vous pouvez alors tenter de ramener le chat à sa température habituelle : proposez-lui de l’eau et mettez-le dans un linge humide pour la fièvre ; réchauffez-le progressivement en cas de coup de froid mais dans les deux cas, il doit être examiné rapidement.

            Vous pouvez également regarder les muqueuses de votre chat, au niveau des gencives : elles doivent être roses. Un changement de leur couleur peut suggérer une maladie.

            Par ailleurs, pensez à surveiller son pelage. Un pelage dégarni, aux poils emmêlés ou secs traduit en général un animal en mauvaise santé. Celui-ci peut être la conséquence d’une absence d’auto-toilettage qui est un autre signe inquiétant.

            Enfin, vérifiez le poids de votre compagnon. Pour cela, peser-le régulièrement. Une légère perte de poids peut vous sembler insignifiante, mais gardez à l’esprit que la perte d’un kilo sur un chat qui en pèserait 5, équivaut à une perte de 16 kg sur un homme qui en ferait 80!

 

Les symptômes inquiétants

            Outre les signes indiqués plus haut, certains symptômes indiquent des urgences et donc une consultation immédiate par un vétérinaire. Parmi ces signaux, ceux d’ordre neurologique (tremblements, convulsions, perte de conscience) ainsi que ceux mettant en jeu l’appareil urinaire de votre chat (aller-retour à sa litière, difficulté à uriner, sang dans les urines) sont particulièrement alarmants. Enfin, pour tout symptôme évident (boiteries, paralysies, démangeaisons, chute de poils, affections au niveau génital, toux, vomissements répétés, diarrhées), vous devez impérativement faire examiner votre chat au plus vite.

N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire si vous avez le moindre doute au sujet de la santé de votre chat. Comme vous le savez, les frais vétérinaires et les soins pour votre chat peuvent être onéreux. Pensez à prendre une mutuelle pour chat Animaux santé est une assurance pour chat tous risques et sans franchise avec des formules adaptées à chaque besoin.

Vous pouvez faire votre devis en ligne directement et profiter de 1 mois offert en cliquant ici 

 

           

Mia Valomy - Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (EnvA)

Tous les articles Santé Chat

Suivez nous sur :

Assurance mutuelle chien chat RSSAssurance mutuelle chien chat FacebookAssurance mutuelle chien chat Twitter