• Le spécialiste de l’assurance chien et de l’assurance chat

Accueil / Chat / Alimentation / Prise et perte de poids chez le chat ? Détecter et agir

Prise et perte de poids chez le chat ? Détecter et agir


dans Alimentation


POIDS IDÉAL, SURPOIDS ET OBÉSITÉ

Le poids idéal est variable d’un individu à l’autre, il dépend de la morphologie et du format et donc de la race, du sexe et de l’âge de votre félin. Votre vétérinaire utilisera en général la silhouette et une note d’état corporel afin d’évaluer la situation de votre animal.

En-deçà d’un certain seuil, le chat est défini comme mince voire maigre. La perte de poids significative est souvent signe d’une maladie, il est donc conseillé de consulter rapidement un vétérinaire. En effet, une légère perte de poids peut vous sembler insignifiante, mais gardez à l’esprit que la perte d’un kilo sur un chat qui en pèserait 5, équivaut à une perte de 16 kg sur un homme qui en ferait 80 !

 

chat poids

A contrario, en prenant du poids, votre chat risque le surpoids, voire l’obésité (il dépasse alors de 40% son poids idéal). Or, en plus de compromettre le bien-être du chat et d’aggraver les maladies préexistantes, ces conditions sont des facteurs de risque de nombreuses pathologies telles que le diabète ou les douleurs articulaires. Ces cas sont très fréquents chez les chats qui y sont prédisposés et méritent d’être surveillés avec attention.


PRÉVENIR ET DÉTÉCTER LA PRISE DE POIDS

La prise de poids s’évalue généralement à l’aide de la note d’état corporel. Vous pouvez tout à fait l’évaluer vous-même en plaçant vos mains de part et d’autres du thorax et en les déplaçant d’avant en arrière ; avec un poids normal vous devriez être capables de compter les côtes de votre chat (note de 3 sur 5). Si en revanche, vous devez appuyer pour sentir les côtes, votre chat est en surpoids (note de 4 sur 5) ; si enfin, vous ne sentez pas du tout les côtes, votre chat est obèse (note de 5 sur 5).

Afin de prévenir l’excès de masse, pensez avant tout à conserver une activité physique à votre chat, surtout si ce dernier est un chat d’intérieur ; jouez avec lui régulièrement ou proposez-lui des arbres à grimper par exemple.

Veillez aussi à surveiller l’alimentation de votre animal. Les chats ont l’habitude de chasser de petites proies tout au long de la journée, c’est pourquoi il est conseillé de répartir l’aliment humide (souvent plus appétant) en autant de repas que possible et de leur proposer une alimentation sèche (croquettes) en libre-service toute la journée ; ils pourront ainsi avoir un sentiment de satiété.

Enfin, peser régulièrement votre chat ; vous aurez ainsi une méthode infaillible pour surveiller son poids.

 

AGIR EN CAS DE PRISE DE POIDS

Si votre chat est en surpoids, il faut rapidement lutter contre cet excès afin de le maintenir en bonne santé.

Adaptez sa nourriture : proposez-lui par exemple un aliment allégé en calories, en accord avec son mode de vie. Il est indispensable de ne rien donner en parallèle : ni friandises, ni restes de table, vous risquez avec ces habitudes d’entretenir l’excès de poids de votre animal.

Vous pouvez aussi inciter votre chat à prolonger ses repas en rendant la nourriture moins accessible (distributeurs de croquettes, cachettes), ce qui évitera des ingurgitations démesurées.

Si c’est possible, encouragez votre chat à sortir ou prenez le temps de jouer régulièrement avec lui ; l’activité physique est essentielle pour aider votre chat à retrouver son poids idéal.

 

En cas d’obésité, la mise en place d’un traitement sera parfois nécessaire pour un retour à la normale ; il sera même indispensable si une pathologie précise explique la prise de poids de votre chat. Toutefois, un régime - mis en place de façon progressive - pourra suffire. Il s’agit en tous cas d’un état ayant un impact direct sur l’espérance de vie de votre animal ; consultez un vétérinaire afin de recevoir les conseils nécessaires.

 

SITUATIONS A RISQUES

Certaines situations peuvent favoriser la prise de poids et nécessitent parfois une attention particulière. C’est en général le cas de la stérilisation qui diminue souvent de 30% les besoins en énergie de votre animal. Il faut alors diminuer la quantité de nourriture distribuée ou adapter (voire changer) d’aliment après l’intervention. 

N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire si vous avez le moindre doute au sujet du poids de votre chat. Comme vous le savez, les frais vétérinaires et les soins pour votre chat peuvent être onéreux. Pensez à prendre une mutuelle pour chat Animaux santé est une assurance pour chat tous risques et sans franchise avec des formules adaptées à chaque besoin.

Vous pouvez faire votre devis en ligne directement et profiter de 1 mois offert en cliquant ici. 

 

Mia Valomy - Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (EnvA)

Tous les articles Alimentation

Suivez nous sur :

Assurance mutuelle chien chat RSSAssurance mutuelle chien chat FacebookAssurance mutuelle chien chat Twitter